Cet Hiver, Attrapez Le Virus du Grip !

Cet Hiver, Attrapez Le Virus du Grip !

Alors que le froid commence a envahir la France et que les premières neiges font leur apparition, Blogosports a pensé à vous en testant les pneus neige ContiWinterContact™ TS 830 P.

C’est à l’Alpe d’Huez que Continental a pris ses quartiers d’hiver pour nous accueillir à l’occasion du Conti Winter Tour 2011.

Alors que le pneu hiver est en train d’être reconnu par la sécurité routière, Continental positionne sa gamme sur le segment des pneus 3PMSF « Severe Snow ». Homologués sur leurs aspects techniques mais aussi opérationnels, ces pneumatiques facilement reconnaissables par leur logo en forme de montagne à trois pics sont les plus efficaces dans les conditions hivernales européennes.

Cette efficacité, nous avons pu l’évaluer sur le mythique circuit du Trophée Andros à bord de Renault CLIO RS montées sur pneus ContiWinterContact™ TS 830 P.

La piste, même habillée d’une fine couche de glace et de neige n’en restait pas moins redoutable pour quiconque s’y aventurait en mode « été ».

Dès les premiers tours de circuit, le ContiWinterContact™ TS 830 P se révèle être redoutable. En véritable prédateur de la piste, il dévore la neige à l’aide d’un nombre incalculable de lamelles acérées, ce qui lui assure un grip optimal. L’accélération, le freinage et les virages sont d’une facilité déconcertante sur un terrain qui reste hostile même pour les conducteurs les plus chevronnés.

Après plusieurs tours, la piste se dégrade devant l’appétit insatiable de la gomme et du soleil. Par endroits, l’asphalte apparaît clairement, ce qui devrait compliquer la tenue de route. Or il n’en est rien, les paramètres d’adhésion changent en quelques mètres mais ne semblent pas perturber le travail du pneu.

La conduite sur neige est un exercice compliqué, stressant qui nécessite une attention constante et souvent les réflexes naturels sont malvenus. Pour s’en protéger, cet hiver, laissez-vous alors contaminer par le virus du grip !

Ecrit par Ludo Bonnet

De retour dans le sud de la France, je continue de partager les différentes facettes qui composent le sport : de la pratique à la compétition qu'elle soit amateur ou professionnelle.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *