Un tour en Nissan Leaf : Zéro émission et 100% de zen attitude

Un tour en Nissan Leaf : Zéro émission et 100% de zen attitude

Même si je pense à faire consciencieusement le tri sélectif dans mes poubelles, à mettre des ampoules basse consommation dans mon salon et à faire généralement attention aux produits toxiques de la vie courante, dans ma vision il était difficile d’associer la voiture avec cette notion de consommation et encore plus de plaisir.

Notre vision de la voiture électrique est sûrement un peu biaisée. Quand nous parlons de voiture électrique, nous imaginons une voiture inconfortable sans équipement et qui nous laissera en plan au bout du chemin.

C’est alors que Blogosports a été invité à essayer la Nissan Leaf, la première berline familiale 5 portes de série 100% électrique. Et c’est bibi qui s’y est collée.

Arrivée à l’hôtel Courtyard de Neuilly-sur-Seine, les blogueurs attendent leur tour d’essai devant un bon buffet avec l’équipe de BuzzParadise et de Nissan Europe. Très vite, c’est à mon tour.

Dans le garage, ma première surprise est qu’elle ressemble à une voiture. Je veux dire une voiture classique, pas à une sorte de voiture futuriste ou miniature. C’est une voiture familiale, avec une taille à peu près équivalente à la Nissan Note (4,45 m de longueur sur 1,77 m de largeur).

James nous explique les diverses fonctions de la voiture :

  • Le chargement des batteries à l’avant, en mode normal à la maison (100% des batteries en 8 heures) ou en mode « éclair » à certaines bornes (80% des batteries en 30 minutes).
  • La carrosserie (environ 95% recyclable), les rétros, l’antenne, les phares… sont totalement étudiés pour l’aérodynamique afin que la voiture consomme le moins possible.
  • Le GPS avec la visualisation des bornes de chargement disponible sur la route mis à jour automatiquement.
  • Le tableau de bord avec suivi de consommation d’énergie en continu et indicateur d’autonomie, vitres électriques, ABS, 6 Airbags, régulateur et limiteur de vitesse, climatisation, système audio CD avec commandes au volant et connexion USB, système d’ouverture et démarrage sans clé « Intelligent Key », caméra de recul… il ne lui manque rien. Les seules options possibles étant la couleur métallisée et les panneaux solaires servant aux essuies glaces entre autres.
  • La boite est automatique, donc pas d’embrayage ni de vitesses à passer.
  • L’application mobile CARWINGS qui permet de communiquer à distance avec sa voiture.

Maintenant, en route ! Je me glisse au volant de la bête. A dire vrai, je ne suis pas rassurée car c’est la première fois que je conduis une voiture sans vitesse. Les clefs posées dans le vide poche, j’allume le moteur… silence ça tourne. Les premières secondes sont étranges, pas de vitesse à passer… Euh, comment on fait ? C’est bête pour ceux qui ont déjà testé et la prochaine fois je pourrais aussi dire « Pfff trop facile !! » mais bon au départ je n’en menais pas large… Puis Hop, je sors du garage et me lance dans les rues de Paris de nuit. Tout paraît naturel, fluide, la conduite est agréable, le silence du moteur… C’est Zen.

Enfin, les rues de Paris c’est jolie et je vois bien que la voiture n’a pas de mal à atteindre les 50km/h. Je passe donc sur le périf (en fait, je me suis un peu paumée dans le parcours et il fallait bien ramener la voiture à l’hôtel, je fais dans le cliché de la fille qui n’a pas le sens de l’orientation 🙂 ).

Passé un petit moment de bouchon où je me rend bien compte sur le tableau de bord que la voiture recharge quand je freine (et c’est rassurant, même si l’autonomie était largement suffisante pour la balade, 160km environ), je peux enfin prendre les 80 km/h (oui sur le périf c’est limité à 80) mais là encore c’est facile, la voiture les atteint facilement. Selon le constructeur, elle peut d’ailleurs atteindre les 140 km/h.

J’ai été totalement conquise par cette voiture et je suis sûre qu’elle peut ravir plus de monde que ce qu’on croit ! Je la trouve vraiment idéale pour les habitants en grandes agglomérations, où chaque jour nous faisons de petits trajets pour aller au boulot ou faire les courses. A seulement 2€ pour 100 km d’autonomie, elle est largement compétitive face au diesel (7€) et à l’essence (11€).

J’entends déjà certains dire mais pour les grands trajets ? Oui certes… Dans ce cas, il faudra louer un véhicule ou prendre le train. Est-ce vraiment un problème ?

Pour le prix, n’oubliez pas qu’elle est toutes options ainsi que les économies à prévoir au niveau consommation et entretien : 35990€ à laquelle il faut déduire le bonus écologiques (5000€ en France, 10000€ en Alsace) certaines régions offrent même la carte grise.

Pour finir en beauté, je vous ai réservé une petite surprise… La Nissan Leaf Nismo RC. Une voiture 100% électrique version Racing ! Cette bête de course a fait son apparition durant les 24 Heures du Mans et accélère de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes. Pas mal, non ?

Ecrit par Sandrine

Passionnée par les voyages, le sport et mes chiens. J'écris aussi sur les livres et pleins d'autres trucs sympas. J'aime les sorties, les rencontres, bref la vie... et les talons. Je blogue aussi un peu sur blogosports.com Mon plus grand rêve est de faire le tour du monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *